Nous avons 627 invités et aucun membre en ligne

Communiqués
Communiqués

Communiqués (506)

Vous trouverez dans cette rubrique tout les communiqués des groupes ultras français, voire de l'étranger, qui nous sont envoyés, ou que notre équipe a pu récupérer sur le forum.

C’est suite aux multiples confusions de ces deux derniers jours via les journaux et les réseaux sociaux que nous, les Joyriders Sochaux 1996, décidons de démentir, puisque étant les principaux acteurs des évènements de samedi dernier.

En effet, avant la rencontre, une soixantaine de supporters sochaliens – tous groupes confondus – se sont rassemblés devant les grilles de l’entrée principale du stade Bonal.
Les consignes étaient claires et en accord avec les forces de l’ordre déjà présentes sur place (et donc au courant de notre action) : le but étant d’exprimer notre mécontentement en stoppant le véhicule des joueurs, sans violence aucune, au rythme de chants et de pétards (la prochaine fois, c’est promis, on apportera de réelles "petites bombes artisanales" pour éviter à l'Est Républicain de faire des erreurs grossières dans ses torchons) afin de leur rappeler la triste réalité actuelle de notre club.
Réclamant d'emblée le dialogue, nous avons récolté uniquement du mépris par le biais d'esquisses de sourire ou d'ignorance la plus totale de l'autre côté des fenêtres du bus.
Ses occupants ne trouvant toujours pas comment venir à notre rencontre, la décompression de la porte du car nous semble alors logique et comme étant la seule solution.
Quiproquo : la maréchaussée précède allègrement et violemment, à l'aide de gaz lacrymogène et autres ustensiles (donc bien avant le pétard au milieu de la foule – on notera ici la seconde erreur de l'Est Républicain daté du 22/12/13) pour laisser place enfin à la sortie tant attendue – et tant relatée ! – d'Hervé Renard et Omar Daf.
En outre, le dialogue fut difficile avec la tension qui animait joueurs, policiers et supporters.
Qu'en est-il "des projectiles et des canettes contre les parois du poids lourd" ? (cf. l'Est Républicain du 23/12/13). Navré de gâcher le côté évènementiel (ou vendeur ?!) de l'action, mais nous n'en avons pas vu la couleur…

Concernant le match : bravo pour la victoire. On regrette cependant le peu de courage durant cette première partie de saison. Mais surtout, "ne prenez pas le raccourci de penser" que celle-ci saura redorer le blason du club auprès de ses plus fidèles supporters !

Côté tribune : quoi de plus normal de laisser notre bloc vide en guise d'illustration de notre mécontentement face aux lourdes et honteuses défaites, tout en notant que nous étions encore présents à Nice il y a une semaine et demie. Nous sommes ce genre de personnes qui "portent le maillot à vie et soutiennent leur équipe jusqu'au bout" (dixit Hervé Renard dans l'Est Républicain du 23/12/13)…
Néanmoins, celui-ci a raison sur un point : il a "eu la chance d'être entraîneur en Angleterre pendant un an. Là-bas", ce genre de situation, "ça ne peut pas arriver". Alors qu'ici, on fait face à l'insolence et à l'irrespect des joueurs, face aux valeurs de notre club.


Bref, tout cela pour dire trois choses :

- Aux joueurs qui se sentent visés par notre écrit et au club : plutôt que de surfer sur la vague de cette victoire anecdotique, cessez de ternir notre blason, respectez les valeurs populaires de notre club et comme on dit "mouillez le maillot !".

- Aux spectateurs de Bonal et à l'opinion publique en général : certes, nous ne sommes pas des exemples de vertu (cf. insultes et sifflement de samedi) mais veillez à ne pas vous laissez influencer par les "on dits" et les propos médiatiques qui sont bien souvent loin de la vérité (preuves à l'appui !) et qui, force est de constater, visent davantage à la manipulation qu'à l'information.

- Aux médias et surtout aux rédacteurs anonymes de l'Est Républicain : quitte à faire ce métier, autant bien le faire…

A noter que toutes réactions qui suivront ce démenti ne seront pas inscrites sous l'égide de l'association Joyriders Sochaux 1996. En somme, toute personne voulant s'exprimer sur ce sujet le fera en son nom propre.

Malgré le report du match d'Evian, la situation n'a pas évolué dans le bon sens et suite à l'acharnement général que nous subissons depuis les événements à Nice, nous n'assurerons pas d'ambiance ce soir !

Tout d'abord par soutien à la personne emprisonnée et aussi dénoncer l'ampleur que prend cette histoire :

- Communication désastreuse du club

- Interpellés qui ont subi le traitement que l'on accorde habituellement aux terroristes

- Surmédiatisation exagérée au point de nous faire oublier les vrais problèmes de notre société

- Décisions judiciaires inapropriées

La présemption d'innocence n'existe pas chez les supporters

Coupable, avant d'être jugés !

JUSTICE POUR LES ULTRAS

JUSTICE POUR TOUS

 

source : Evect.fr : Flash : Communiqué des Magic

[Lens] Communiqué Red Tigers 20/12/2013

Écrit par samedi, 21 décembre 2013 10:41

Amis supporters, en ce mois de décembre 2013, et avant la trêve hivernale, il est l'heure de tirer un premier bilan.

 

Le week end dernier, pour la premieère fois en trois ans, un tribunal a cassé un arrêté préfectoral grotesque.

M le préfet, vous avez cru bon de publier, mercredi dernier, un arrêté interdisant l'accès à tout le département aux supporters parisiens ne se déplaçant pas avec le PSG pour le prochain match contre Rennes.

Amis supporters du VAFC, ce n'est pas de gaité de coeur que nous communiquons aujourd'hui. Vous ressentez probablement, comme nous, une immense tristesse et un grand désepoir face aux résultats catastrophiques de notre équipe favorite.

 

En sommeil depuis le 27 septembre suite à de nouveaux événements avec la sécurité de notre club, le groupe a décidé de reprendre pleinement ses activités. Voici les éléments qui ont justifié notre décision.

[Colmar] Communiqué Green Boys 30/11/2013

Écrit par dimanche, 01 décembre 2013 14:24

 

 

 

Collecte au profit des restaurants du coeur. Le groupe de supporters des Green Boys organise une collecte pour les "Restos du coeur" de Colmar.

Une grève des clubs de football professionnels (Ligue 1 et Ligue 2) était officiellement prévue le week-end du 29 novembre 2013

[Troyes] Communiqué des Ultras Troyes 27/11/2013

Écrit par mercredi, 27 novembre 2013 17:35

Suite au récent article publié sur le site de l’Estac concernant les incidents à Créteil ( http://www.estac.fr/newsite/news/9403/79/Incidents-a-Creteil-precisions.htm ), nous tenons à apporter également nos précisions.

Revenons sur les évènements de vendredi soir. Alors que nous sommes une quinzaine d’amis à se regrouper pour ce match, de multiples stadiers troyens se mettent directement en place autour de nous à l’affut du moindre écart. Sur le premier but, comme à notre habitude nous nous dirigeons sur le grillage séparant le terrain des tribunes pour applaudir nos joueurs. Mais absolument aucun dégât occasionné contrairement à ce qui a pu être dit. De plus, au lieu de nous demander de descendre, les stadiers nous tirent violemment sur les pieds pouvant provoquer de dangereuses chutes.
Sur le second but, nous nous dirigeons également sur les grilles avant de retourner à notre place après avoir demandé une nouvelle fois aux stadiers d’être moins agressifs. De nouveau en place, nous commençons des chants et gestuelles qui réveillent un peu cette tribune visiteuse tant endormie par les « guéguerres » interne de groupe de supporters. L’ambiance est à la fête sur le terrain et en tribune quand sur le chant “qui ne saute pas n’est pas troyen” (ou les supporters chantent en sautant sur place), un morceau de siège mal fixé cède... Avec 7 stadiers, pour 15 supporters, ce serait sacrément risqué de vouloir casser un siège délibérément sous leurs yeux !
Suite à cela, les stadiers troyens dans un premier temps puis cristoliens sont intervenus sans ménagement. Ne comprenant pas réellement ce qu’il se passe, la totalité du groupe s’oppose à eux en empêchant un dès leur de se faire emmener derrière la tribune. De nombreuses menaces et quelques coups nous sont portés alors que la majorité des supporters présents autour de nous sont stupéfaits. Les groupes officiels de supporter reconnu par l’Estac prendront même notre défense en demandant aux stadiers « pourquoi ils s’acharnaient tant sur une bande de jeunes n’ayant rien fait ? ».
Au final, trois personnes sont emmenées à l’extérieur de la tribune mais UNE SEULE interpellation... Et surtout, AUCUNE garde à vue puisque cette personne sera relâchée à minuit après avoir été entendu par les forces de l’ordre.
Pour finir, nous souhaitons souligner qu’aucun test d’alcoolémie n’a été réalisé par les forces de l’ordre, nous nous demandons donc comment l’Estac peut affirmer que les individus étaient « fortement alcoolisés » !
Dans ce communiqué nous dénonçons donc le comportement inadmissible et démesuré de la sécurité troyenne auprès de TOUS les supporters. Nous nous demandons aussi comment le club de l’ES Troyes AC peut se permettre de publier sur son site un communiqué mensonger et diffamatoire.
A jamais derrière nos couleurs,
TROYES FANS!